Il s’agit d’un jeu de combat à 2D développé par Digital Crafter. Le choix des personnages est assez étonnant, car Fight of Gods met en avant des divinités issues de diverses religions comme Jésus, Anubis et Bouddah. Si ce concept fait rire la majorité, d’autres sont au contraire choqués.

Un jeu blasphématoire

Intégrer des divinités dans un jeu pour réaliser, des combats sont considérés, comme blasphématoire pour certains pays. C’est le cas notamment pour la Malaisie. En effet, le Malaysian Government’s Malaysian Communications and Multimedia Commission a bloqué l’accès à ce jeu dans le sol Malésien. Pour cela, il a bloqué l’accès à Stream où les joueurs peuvent jouer en accès anticipé. Ce qui répugne aussi certaines religions c’est le fait d’affronter les divinités entre elles. Au final, cela revient à décider quelle divinité est la plus forte selon l’issu du combat.

Un jeu de rôle très divertissant

Dans l’esprit des concepteurs de ce jeu, Fight of Gods est un jeu vidéo qui adopte une approche humoristique de la religion. Si l’idée de la religion est parfaitement intégrée au monde du cinéma et des théâtres, pourquoi ne pas l’incorporer dans un jeu pour mieux approcher les jeunes et les gamers ? Fight of Gods ne fait en aucun cas promotion d’une religion en particulier. À travers ce jeu, le joueur peut incarner Jésus ou autre divinité de son choix.

La distribution du jeu

Fight of Gods connait un réel succès auprès des gamers qu’il est désormais disponible pour PC et pour Androide. Ceux qui veulent jouer à Fight of Gods sur PC doivent au minimum avoir un processeur i5-4460, une RAM 1Go et une carte graphique Geforce GTX 750. D’autres programmes comme DirectX 11 sont aussi indispensables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *