De nombreux établissements scolaires choisissent de mettre l’échec parmi les activités parascolaires de leurs élèves. Ce choix se justifie par le nombre important d’avantages que ce jeu garantit aux joueurs.

C’est un jeu universel

Partout dans le monde, on joue aux échecs. Ce jeu traine derrière lui des siècles d’histoires. Des milliers d’ouvrages, des sites web et même des magazines ont été spécialement dédiés à ce jeu. De plus, partout où vous jouez, les règles restent les mêmes. Jouer aux échecs c’est s’ouvrir à un univers fascinant et universel.

C’est un jeu passionnant

Un joueur d’échec doit anticiper les coups de son adversaire. Il doit aussi, par la même occasion, essayer de trouver le meilleur coup pour faire échec et mat avec le moins de coups possible. Pour le joueur, c’est un défi immense à relever, mais c’est également du plaisir. Avec les positions quasiment illimitées, le joueur trouvera à coup sûr du plaisir à jouer.

C’est un bon pour la mémoire

Jouer aux échecs c’est faire travailler le cerveau. Le joueur doit avoir une capacité de calcul élevé. En effet, avant de faire un coup, il doit anticiper la réplique de son adversaire. Cela implique également avoir une bonne mémoire à court et à long terme. De plus, la connaissance des tactiques et des stratégies d’échec est aussi un plus à avoir impérativement pour exceller aux échecs. Pour les enfants, il est conseillé de jouer aux échecs pour aiguiser leur capacité de concentration, chose vraiment vitale pour les enfants encore en cours de scolarité. Pour les séniors, en revanche, jouer aux échecs c’est une excellente façon de maintenir le cerveau actif. Ce n’est pas pour rien que l’échec est considéré comme un sport cérébral.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *